Rechercher
  • NEB

Cote d'Ivoire~COVID 19. Le calvaire des Hommes de la nuit.

Mis à jour : juil. 31



Depuis le début de la crise sanitaire, si tous les secteurs Economiques ont été impacté,le secteur des bars et discothèques demeure incontestablement celui qui paie le plus lourd tribu de cette pandémie.

Les propriétaires et employés des bars et discothèques tirent le diable par la queue et c'est peu dire.Si certains patrons continuent de faire des efforts pour soutenir leurs employés,les autres sont complètement abandonnés a leur triste sort.

selon le Ministre du tourisme M.Siandou Fofana c'est une perte énorme pour le secteur de plus de 20 milliards.L'Etat de Côte d'ivoire a pris des mesures pour aider les entreprises du secteur à travers la structure PME Cote d'ivoire.Mais Ces aides tardent à rentrer dans leur phase opérationnelle.Certaines enseignes enfreignent l'interdiction en s'exposant du coup aux sanctions quand elles sont prises.

Pour échapper à la mesure d'interdiction certains établissements à cheval entre les bars géants et les maquis ont pris des mesures drastiques c'est le cas du célèbre maquis bar "le MOOV IN VIP" d'une capacité de 500 places qui selon son manager à du supprimer sa piste de danse et le mur en verre séparant la terrasse et le bars.un dispositif de lavage de mains a été installer aux entrées principales du maquis-bar.Mais pour le respect du nombre de clients fixés a 50 personnes dans le grand Abidjan,le port du cache nez et la distance de 1 mètre c'est une autre affaire.

Le manager reconnait qu'il leur est difficile de faire respecter ces trois mesures.

"nous ne pouvons pas chasser les clients se défends t'il nous insistons mais hélas".

Bien souvent des patrouilles de police stationnent devant le maquis les samedis impuissants devant le maquis bondé de monde.

Au cours du point presse hebdomadaire sur la maladie à coronavirus, le lundi 27 juillet à Abidjan, le directeur général de la Santé, Pr Mamadou Samba, a souligné que l’épidémie est toujours localisée à Abidjan avec une montée en puissance des cas positifs, ces dernières semaines, dans les communes de Yopougon (24%), Adjamé (20%) et Abobo (15%).

Ces chiffres devrais interpeller les habitants de la plus grande commune de Côte d'ivoire a observer les mesures barrières pour freiner la pandémie dans cette commune et l'Etat de Côte d'Ivoire pour trouver une solution rapide pour ce secteur d'activité grand pourvoyeur d'emplois.



























































































46 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018 by KwaaMedia, www.kwaanews.com, Infos@kwaanews.com