Rechercher
  • NEB

Cote d’Ivoire~La Cote d’Ivoire dit non à la dictature.

Depuis l’annonce de la candidature du Président Alassane Dramane Ouattara aux prochaines élections présidentielles en Côte d’Ivoire, le pays connait des moments sombres de son histoire avec des marches de contestations qui ont éclatée dans tout le pays.



Les Ivoiriens se rappelleront que Alassane Ouattara veut briguer un troisième mandat malgré une constitution que lui-même a fait voter en 2016 et qui interdit que le Président de la république se présente aux élections présidentielles après deux mandats. Cette tentative de brigander le pouvoir par monsieur Ouattara a enflammé la terre d’Eburnie ou les ivoiriens dans toutes leurs composantes disent non à cette forfaiture.


Les manifestations ont occasionné de nombreux morts parmi les marcheurs ce Jeudi 13 Aout 2020. Des vidéos circulant sur les réseaux sociaux montrent des jeunes aux mains nus gazés par des policiers et poursuivis par des civils armés de machettes et autres armes blanches. Selon nos enquêtes, ces individus armés sont des partisans du Président Ouattara. Aussi certains agents de police ont tiré sur des manifestants dans les localités de Daoukro (situe au centre de la Cote d’Ivoire) et Bonoua. Cela a engendré la colère de la population après la mort d’un jeune de Bonoua (localité situe au Sud Est de la Cote d’Ivoire).


Les Ivoiriens ont décidé de continuer la lutte pour la démocratie et la paix jusqu’à ce que Monsieur Ouattara abandonne son projet de gouverner la Cote d’Ivoire comme un roi. Il est annoncé ce Vendredi 14 Aout des mouvements de contestations à l’extérieur du pays par la diaspora Ivoirienne notamment aux Etats unis (Washington DC).

www.kwaanews.com

70 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018 by KwaaMedia, www.kwaanews.com, Infos@kwaanews.com