Rechercher
  • NEB

Afrique ~ La pandémie et la Politique en Afrique


Avec plus de 3 millions de contaminés et 200 milles morts dans le monde, le Corona Virus est loin d’être un compte de fée. De l’Asie, aux Amériques en passant par l’Europe, le monde est bouleversé et cherche à trouver une solution à cette pandémie. Nos inquiétudes sont encore plus grandes pour l’Afrique car certains leaders politiques n’ont pas conscience du danger que le COVID-19 représente pour les populations ou ne se soucie pas de ses vies. La Cote d’Ivoire et la Guinée Conakry sont des exemples de pays ou les présidents confondent intérêts politiques et nationaux.



En Guinée Conakry, nous assistons à un bras de fer sans merci entre l’opposition et le pouvoir du Président Alpha Condé. Reformant la constitution a son avantage dans sa quête de conservation du pouvoir, le Président Condé canalise toute son énergie sur la légalité de son éligibilité pour les élections présidentielle prochain. Après un sanglant referendum ou la population Guinéenne était totalement opposée, Alpha Condé est déjà en campagne présidentielle au grand désarroi des populations. Avec 1710 cas confirme et 9 décès, la Guinée Conakry pays pauvre est un pays fragile pour combattre le corona virus. L’absence de system de sante, le manque d’électricité, la pauvreté accrue en zone rurale sont les ingrédients pour une catastrophe humanitaire. Les moyens de la république sont portés non sur la crise du COVID-19 mais sur les objectifs tyranniques d’Alpha Condé.

Il en est de même en Côte d’Ivoire ou le régime en place essaie un passage en force avec le poulain d’Alassane Ouattara, Amadou Gon Coulibaly. Avec un code électoral signé dans les quartiers du Président Dramane Ouattara sans l’avis des chambres des représentants des ivoiriens (SENAT et parlement), une identification des pour les prochaines échéances mal exécutes et mettant en risque la population ivoirienne. Après un fiasco en début Mars des mesures contre le Corona Virus, une grève évitée de justesse par les agents de santé pour non payement des salaires et des aveux criardes de l’inefficacité du système de sante, les dirigeants ivoiriens présentent une cacophonie au sommet de l’état et une pauvre gestion de la crise sanitaire.

www.kwaanews.com

106 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018 by KwaaMedia, www.kwaanews.com, Infos@kwaanews.com