Rechercher
  • NEB

Afrique du Sud~Coronavirus: pourquoi l'Afrique du Sud n'a-t-elle pas commencé à vacciner ?

Plus d'un tiers de tous les cas de Covid-19 en Afrique ont été enregistrés en Afrique du Sud et les chiffres augmentent avec l'émergence d'une nouvelle variante du virus.


Mais contrairement à certains autres pays du monde gravement touchés, l'Afrique du Sud n'a pas encore commencé son programme de vaccination.

L'Afrique du Sud a-t-elle des vaccins Covid-19 ?



Le président Cyril Ramaphosa déclare que l'Afrique du Sud a jusqu'à présent obtenu vingt millions de doses, qui devraient être livrées au cours du premier semestre 2021.


Mais il n'y a pas de calendrier détaillé pour un programme visant à vacciner jusqu'à quarante millions de personnes.


L'Afrique du Sud a cherché à se procurer des vaccins de trois manières :

  • via le programme Covax soutenu par l'Organisation mondiale de la santé

  • par le biais d'accords conclus par l'Union africaine

  • par le biais de contrats bilatéraux avec les fabricants de vaccins

Le Covax est une initiative mondiale dans le cadre de laquelle les pays mettent en commun leurs ressources pour soutenir le développement de vaccins afin de garantir que tous les pays reçoivent un approvisionnement équitable de vaccins efficaces.


L'Afrique du Sud prévoit d'acquérir des doses pour environ 10 % de la population grâce au Covax et a été informée qu'elle les recevra d'avril à juin.

L'Union africaine a créé l'année dernière l'équipe spéciale chargée de l'acquisition de vaccins en Afrique afin d'obtenir des doses de vaccins pour le continent.


Mais il semble que les vaccins ne seront pas disponibles avant plusieurs mois.


Le Covax est une initiative mondiale dans le cadre de laquelle les pays mettent en commun leurs ressources pour soutenir le développement de vaccins afin de garantir que tous les pays reçoivent un approvisionnement équitable de vaccins efficaces.


L'Afrique du Sud prévoit d'acquérir des doses pour environ 10 % de la population grâce au Covax et a été informée qu'elle les recevra d'avril à juin.

L'Union africaine a créé l'année dernière l'équipe spéciale chargée de l'acquisition de vaccins en Afrique afin d'obtenir des doses de vaccins pour le continent.


Mais il semble que les vaccins ne seront pas disponibles avant plusieurs mois.

Le ministère de la santé affirme avoir un accord bilatéral avec le Serum Institute of India, le plus grand fabricant de vaccins au monde, pour 1,5 million de doses.

Il s'attend à recevoir le premier lot d'un million de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca dans le courant du mois, et le reste en février.


Le pays veut vacciner les professionnels de la santé dans un premier temps. Mais leur nombre étant estimé à 1,2 million de professionnels, le premier lot ne semble pas suffisant.


via www.bbc.com

17 vues0 commentaire
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018 by KwaaMedia, www.kwaanews.com, Infos@kwaanews.com