Rechercher
  • NEB

Afrique de l'Ouest~Un printemps democratique



Depuis les forcings des différents présidents en Côte d’Ivoire, Guinée, au Mali et au Sénégal, les populations de ces pays se révoltent et appellent à une vraie démocratie. Alors que les présidents de la Guinée et de la Cote d’Ivoire ont déjà annoncé leurs candidatures contestées par les populations, le président Ibrahim Boubacar Keita a dû démissionner de sa fonction au Mali dans la journée du 18 Aout 2020 après la révolte des militaires de la base de Kati à 15 kilomètres de la capitale Bamako.


La Cote d’Ivoire et la Guinée qui vivent des moments tristes de leurs histoires ou les présidents font de la répression pour empêcher les mouvements de contestation contre leurs idées de se maintenir au grand désarroi des différents peuple. En Cote d’Ivoire, le président Ouattara a encore fait des prisonniers dans la semaine du 10 Aout 2020. Cette fois ci, il s’agit des femmes qui ont proteste contre sa candidature qui viole la constitution ivoirienne. Parmi les prisonnières, on retrouve la présidente du plus grand mouvement de la société civile en Côte d’Ivoire Pulchérie Gbalet.


www.kwaanews.com

76 vues
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle

© 2018 by KwaaMedia, www.kwaanews.com, Infos@kwaanews.com